Membre de Pandobac avec panneau de Rungis
Pandobac

Pandobac

Solution Logistique Zéro Déchet

Une nuit au Marché de Rungis : Les expériences de l’équipe Pandobac

Membre de Pandobac avec panneau de Rungis

Un doux soir de juillet, l’équipe de Pandobac s’est réveillée à minuit pour revenir sur les lieux où nous passons souvent notre journée. Alors, c’est vrai que l’on aime bien travailler, mais cette fois-ci, ce n’était pas pour poursuivre la réunion commerciale de la veille&nbsp! On était là pour observer le Marché International de Rungis à l’heure de gloire de la logistique : quelques heures avant l’aube. C’est à ce moment là qu’on peut voir le marché dans toute sa splendeur; que l’on voit les flottes de camions grouiller, les préparateurs empiler des bacs et les acheteurs marchander le prix des poissons. Cette visite était une nouvelle expérience pour plusieurs membres de l’équipe qui ont découvert une toute nouvelle perspective du marché en fin de soirée (ou plutôt tôt le matin !). On vous partage quelques petites anecdotes de cette curieuse nuit à Rungis.

Cindel

Holala, vraiment quelle aventure cette nuit à Rungis ! Je me rends régulièrement dans notre centre de lavage sur les coups de 9h et j’assiste donc à l’après nuit. À ce moment, le hall marée est vide et en train d’être nettoyé, les poubelles sont pleines et l’odeur de chlore mélangée aux odeurs de poissons emplit mes narines. Je me demandais bien comment pouvait se passer la nuit… Et bien je n’ai pas été déçue de découvrir l’ambiance et l’organisation de Rungis by night ! 

A 2h, je suis arrivée devant le A4 illuminé, la musique dans les oreilles et je me suis crue en chemin vers la boîte de nuit. Un monsieur se baladait en vélo avec ses sandwichs faits maison et il m’a proposé un petit encas. Cela m’a rappelé mes années d’étudiante lorsqu’on nous proposait à manger en sortant d’une nuit plutôt agitée.

Mais non, Rungis by night n’est pas une boîte de nuit ! C’est toute une organisation qui prend vie la nuit : les camions arrivent et repartent, des transpalettes circulent dans tous les sens, les acheteurs négocient avec les grossistes. Bref, on se croirait quasiment dans un autre monde. 

Progressivement durant la nuit, le froid des entrepôts réfrigérés et la fatigue liée au manque de sommeil commençaient peu à peu à m’assommer mais les discussions intéressantes avec nos clients, les bruits de circulation, les différentes odeurs de poisson, de viande, de fruits et des poubelles (ne le cachons pas !) tenaient l’ensemble de mes sens éveillés car Rungis est un marché très actif cette nuit. Et c’est là, durant ces quelques heures passées à Rungis, que je me suis rendue compte du sens de l’expression “le jour et la nuit” !

Pablo

Avant ce soir-là, je n’avais visité Rungis que la journée. Pendant les heures de bureaux, ses pavillons sont d’énormes salles vides. On dirait des amphithéâtres qui attendent un spectacle. La nuit, j’ai découvert que ces amphithéâtres accueillent un ensemble de préparateurs, commerçants, et conducteurs (parmi d’autres acteurs). C’est eux qui orchestrent la symphonie de Rungis.

Le marché est comme une symbiose entre l’homme et la machine. Les transpalettes et les camions roulent à toute vitesse et la réfrigération assure la fraîcheur des aliments alors que les bouchers et poissonniers coupent avec dextérité les produits animaux. Les restes sont gardés pour les revaloriser. Les responsables reçoivent des commandes toute la nuit. Simultanément ils doivent estimer les quantité de restockage de produits. Le système est tumultueux et pourtant assez efficace !

Équipe pandobac interieur du pavillon de la marée à Rungis

De 2h à 6h, les bâtiments ont tous l’énergie d’un centre commercial à Noël. Le brouhaha entoure les salles et les lumières nous convainquent que le coucher est encore loin d’arriver. Mais comme dans n’importe quel travail, une pause est nécessaire. On voit des messieurs buvant leurs cafés (ou autres boissons) à 4h ou 5h. Ils discutent et rigolent comme dans n’importe quelle terrasse au centre de Paris en début d’après-midi. Bien évidemment, nous aussi on a profité d’un café… bien mérité !

Maël

J’ai été très frappé par l’ambiance singulière qui règne au Marché International de Rungis lorsque la nuit tombe. C’est comme si les pavillons, silencieux et immobiles le jour, se réveillaient la nuit. Le calme de la journée laisse place à un ballet incessant de camions, de transpalettes et d’hommes en blouses blanches. 

Au delà du bruit et de l’agitation qui monte crescendo au fil de la nuit. C’est le décuplement des odeurs émanant des halls qui m’a le plus interpellé. C’est un véritable éveil des sens, plus ou moins agréable selon les secteurs. Quand le jour se lève enfin, on sent que l’intensité retombe et le marché se rendort peu à peu… Au moins jusqu’à la nuit suivante.

Anaïs

Ce n’est pas la première fois que je vais à Rungis de nuit mais je ne m’en lasse pas. Cette dernière visite a eu lieu en plein mois de juillet par une nuit douce et sèche et c’était quand même bien plus agréable que la précédente visite qui s’était terminée par des pieds mouillés et un retour transie de froid !

Le tour des différents secteurs m’a rappelé que, bien que travaillant sur le MIN depuis plus d’un an, certaines zones m’en restent encore presque inconnues. Une motivation de plus pour continuer à y développer Pandobac !

Alice

A Rungis la nuit, on ouvre grand les yeux. Il y a mille choses à voir à commencer par les poissons qu’on essaye de reconnaître au pavillon de la Marée. On observe les carcasses imposantes et alignées, on salive devant une belle côte de bœuf, et on suit des yeux les chariots de fruits qui ralentissent un peu la circulation. 

Ce qui m’impressionne le plus est que tout est grand : les halls sont immenses, les marchandises s’étendent à perte de vue, les camions sont plus gros qu’ailleurs. Il y a peu de piétons la nuit à Rungis. On marche beaucoup et on se sent très petit finalement. La nuit est longue et la fatigue arrive avec les premiers rayons. Paris s’éveille, Rungis peut se rendormir et les piétons vont se coucher.

Équipe Pandobac à la sortie du Marché International de Rungis

Et vous ?

Le Marché International de Rungis est un vrai monde en soi. N’hésitez pas à laisser des questions ou nous raconter vos propres expériences de Rungis dans les commentaires !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour suivre nos actualités.