Pandobac : présentation de la solution

Pandobac préserve le vivant en réduisant nos déchets

Pandobac souhaite diminuer la pollution qu’engendrent les emballages dans le domaine de l’alimentaire. En effet, chaque jour ce sont près de 300 000 emballages qui sont jetés en île de france: soit un immeuble de 10 étages !

Poubelles qui débordent
À Paris et Marseille, la grève des éboueurs fait déborder les poubelles

Pour ce faire, nous proposons la location de bacs réutilisables, leur nettoyage dans un tunnel de lavage dédié et un service de suivi professionnel pour s’assurer de leur remise en circulation.

Cette solution s’intègre dans les chaînes logistiques actuelles en sollicitant les camions qui roulent à vide lors du retour de leurs tournées.

De cette façon, les commerçants ne sont plus encombrés par les déchets d’emballages jetables et nos clients (grossistes, fournisseurs…) économisent sur leurs frais d’emballages.

A terme, nous souhaitons avoir remplacé les cartons, les cagettes en bois/plastique, les boîtes en polystyrène et autres contenants éphémères par des bacs réutilisables dans les circuits de livraison. Pour faire simple, nous voulons que le réutilisable devienne le nouveau standard de la livraison de marchandises entre professionnels.

Bac Pandobac - 3 formats

La naissance du projet Pandobac

Pandobac c’est avant tout la réponse à un sombre constat qu’a fait Shu Zhang. Cette diplômée de l’Ecole Centrale Paris et titulaire d’un CAP cuisine, ouvre un restaurant à Paris en 2014. Dès lors et pendant 4 ans, elle réceptionne l’arrivage quotidien de marchandises alimentaires et son lot de cartons, cagettes et boîtes de polystyrène…

Impuissante, elle subit les contraintes imposées par ces emballages volumineux  qui encombrent son espace de travail. De plus, s’en débarrasser requiert du temps et de l’énergie : deux ressources précieuses dans le domaine de la restauration.

Cette dernière constate également que ces déchets sont souvent déposés illégalement dans les rues par manque de place dans les locaux poubelles et finissent incinérés ou enfouis, faute de tri.

Sa conclusion est sans appel :  les livraisons quotidiennes de marchandises alimentaires génèrent trop de déchets d’emballages et il devient urgent d’agir !

C’est donc en 2018 que Pandobac voit le jour, de l’association de Shu Zhang avec son ancien camarade d’école, Roch Feuillade, fondateur de Kwyk (plate-forme éducative), et Anaïs Ryterband, diplômée d’ESCP Europe et spécialisée en marketing et business.

Une fois que le service de mise à disposition de bacs réutilisables est finalisé, plusieurs acteurs intègrent la solution à leurs processus.

Processus de la solution logistique Pandobac

En parallèle, l’interface web développée en interne pour permettre à nos clients de suivre leurs bacs en circulation, limite les pertes et surveille les flux. Cette interface est essentielle dans notre proposition de valeur puisqu’elle permet une visibilité sur les taux de retour et de rotation des bacs. Il est primordial de suivre les bacs et d’identifier les points de fuite pour pouvoir les résoudre au plus vite. 

L’interface permet également à nos clients d’avoir un historique de leurs livraisons et commandes. De plus, les restaurants peuvent connaître le décompte du nombre de bacs stockés chez eux. Ainsi, tous les acteurs sont impliqués dans la boucle et nous nous engageons à les sensibiliser à la démarche du réutilisable et du zéro déchet. Cela permet en plus de se passer des échanges d’argent parfois fastidieux à gérer de la consigne.

Enfin, nous prenons en charge le nettoyage des bacs que nous louons. Nous possédons un centre de lavage sur le MIN de Rungis. Notre tunnel permet une prestation conforme aux règles d’hygiène alimentaire et de réutiliser les bacs en toute tranquillité.

Tunnel de lavage Pandobac

Tous dans le même bac !

Pandobac a à coeur sa communauté et porte en son ADN des valeurs engagées. Ces dernières se retrouvent notamment dans l’engagement écologique de l’entreprise et dans son atmosphère de travail bienveillante.

En pleine croissance, nous souhaitons ouvrir de nouveaux centres de lavage d’ici 2021 et poursuivre le développement de notre outil de suivi pour répondre au mieux à la demande de notre marché.

La crise sanitaire de COVID-19 impacte fortement notre activité. Toutefois, nous avons décidé de faire preuve de résilience et approchons de nouveaux marchés. Nous nous familiarisons ainsi avec des secteurs différents de notre cœur de métier et faisons connaître notre solution au plus grand nombre. 

De cette façon, nous établissons de nouvelles relations avec entre autres : des acteurs de la grande distribution française, des responsables de chaînes de restauration populaires ou encore avec des producteurs et coopératives qui se soucient de leur impact environnemental et de leur production de déchets.

Plus que jamais, cet épisode nous donne le temps de réfléchir au monde dans lequel nous souhaitons vivre et aux actions à mettre en place pour le construire.