Aller au contenu
barquette plastique jetable
Pandobac

Pandobac

Solution Logistique Zéro Déchet

L’élimination de la barquette plastique jetable – Comment faire ?

Entre la loi EGalim et la loi AGEC, les entreprises de restauration collective sont soumises à de nouvelles contraintes. Parmi elles, la nécessité d’éliminer l’utilisation de barquette plastique jetable. Mais dans le cadre du portage de repas à domicile, ces récipients s’avèrent indispensables. Alors quelles sont les alternatives aux barquettes en plastique jetables ? Les réponses sont dans cet article.

L’élimination des barquettes en plastique jetables, une nécessité réglementaire

Face aux enjeux écologiques, plusieurs lois viennent réglementer la restauration collective.

La loi EGalim

La loi EGAlim propose 4 mesures phares touchant directement les entreprises de restauration collective.

  • Au moins 50 % de produits de qualité et durables, dont 20 % doivent être biologiques ;
  • Des protéines diversifiées (aussi bien animales que végétales) ;
  • La lutte contre le gaspillage alimentaire ;
  • L’élimination du plastique à usage unique.

C’est cette dernière mesure qui appelle toute notre attention. Depuis le 1er janvier 2020, les entreprises de restauration collective doivent trouver des alternatives au plastique au sein de leur établissement. Ainsi, les couverts, les gobelets, les pailles en plastique ou les récipients à usage unique doivent être éliminés au profit de solutions plus pérennes, comme l’inox ou autres matériaux durables.

impact barquette plastique jetable sur l'environnement

La loi AGEC

Dans le même esprit, la loi AGEC introduit une nouvelle obligation pour les établissements réalisant des prestations de portage de repas à domicile à destination des personnes âgées ou malades.

L’article 77 de ladite loi précise que les repas doivent être livrés avec de la vaisselle, des couverts et des récipients de transport réemployables. Et ce, dès le 1er janvier 2022.

Pour répondre à leurs obligations légales, les établissements de restauration collective doivent alors trouver des alternatives pour éliminer l’utilisation de barquette en plastique jetable. Pour les y aider, voici quelques pistes de réflexion.

Les solutions pour éliminer l’utilisation de barquette plastique jetable

En 2019, la restauration collective représente 3,7 milliards de repas servis. Et cela concerne une multitude de secteurs : écoles, hôpitaux, entreprises, maisons de retraite, collectivités, etc.

Ce sont autant d’établissements qui doivent changer leurs habitudes et trouver des alternatives à l’utilisation des barquettes en plastique jetables.

barquette plastique jetable

Un diagnostic des cuisines collectives et des cantines

Avant de mettre à la poubelle l’intégralité des barquettes en plastique alimentaires jetables, il est préférable de commencer par faire un état des lieux des récipients utilisés :

  • Utilisez-vous majoritairement des barquettes en plastique jetables au sein de votre cuisine de collectivité ?
  • Utilisez-vous d’autres contenants pour transporter les plateaux repas au domicile de vos clients ?
  • Si oui, lesquels ?
  • Ces alternatives sont-elles conformes aux dispositions réglementaires ?

Si vous n’avez pas encore trouvé de solution idéale pour transporter les aliments, nous vous aidons à choisir le bon récipient.

Le choix du contenant

Les barquettes en plastique à usage unique sont jetées après chaque utilisation. Autrement dit, ce sont des tonnes de plastiques qui sont laissées dans la nature. Et les impacts pour l’environnement sont colossaux.

Alors pour réaliser vos livraisons de repas à domicile de manière plus responsable, voici quelques alternatives écologiques :

  • Les barquettes biodégradables : construits à base de matériaux, tels que la canne à sucre, le kraft, le bois, ou encore le bambou, ces récipients se détériorent rapidement. Leur impact sur la planète n’est donc pas aussi néfaste que les barquettes en plastique. Cependant, leur usage n’est pas conforme à l’esprit de la loi AGEC qui exige un remplacement par de la vaisselle réemployable et le Conseil National de l’Alimentation n’y est pas très favorable.
  • Les barquettes réutilisables : il s’agit de limiter les déchets en réutilisant les récipients à chaque nouvelle livraison (à condition bien sûr de les nettoyer et de les collecter auprès des convives).

Le choix du contenant alimentaire est primordial, et ce, à double titre.

D’un point de vue sanitaire, le récipient doit maintenir la nourriture à la bonne température pour empêcher l’introduction de bactéries. D’un point de vue environnemental, il s’agit de limiter les déchets, ainsi que l’empreinte carbone liée à leur fabrication.

Une organisation logistique

En plus de sélectionner le contenant adéquat, il est primordial de s’intéresser à la logistique permettant d’assurer sa réutilisation. Deux aspects sont alors essentiels :

  • la collecte des contenants :  il faut trouver les partenaires ou prévoir des temps de tournée dédiés pour assurer la récupération des contenants chez les convives;
  • le lavage des contenants : d’un point de vue sanitaire, il est essentiel d’assurer un lavage adapté des contenants. Ce lavage peut être fait en interne ou via un prestataire externe.

Pandobac vous accompagne dans votre démarche écologique

Pandobac vous accompagne dans votre démarche de transition écologique. Pour cela, forts de notre expérience en location, suivi et lavage de bacs réutilisables, nous vous conseillons sur la mise en place d’une chaîne logistique plus respectueuse de l’environnement.

Partagez cet article

D'AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.