Aller au contenu
poubelle restaurant tri selectif
Pandobac

Pandobac

Solution Logistique Zéro Déchet

Gérer les déchets avec la bonne poubelle dans son restaurant

Les restaurants jettent chaque année plusieurs centaines de milliers de tonnes de déchets. Dans ce contexte, la réglementation française impose aux restaurateurs une meilleure gestion de leurs déchets. Il s’agit alors d’installer la bonne poubelle dans son restaurant pour faciliter le tri, de limiter le gaspillage ou encore de choisir des bacs de transport réutilisables.

Les restaurants, grands producteurs de déchets

1,3 milliard de tonnes de déchets alimentaires sont jetées chaque année sur la planète. Cela correspond à ⅓ de ce que l’on produit. En France, ce sont 10 millions de tonnes de nourriture qui sont mises à la poubelle chaque année. Et ce, tous secteurs confondus ; la production, la distribution, la restauration et les foyers.

Parmi les plus gros producteurs de déchets, les restaurateurs sont malheureusement bien positionnés. En effet, chaque année, ils produisent 7 milliards de repas, ce qui correspond environ à 900 000 tonnes de déchets. La Commission Européenne estime d’ailleurs que près de 12 % des déchets alimentaires seraient émis par les restaurants.

Concrètement, ces déchets correspondent à la production d’un repas, soit :

  • 330 g d’eau grasse ;
  • 520 g d’emballage ;
  • 30 ml d’huiles alimentaires usagées.

Ainsi, les déchets ne concernent pas seulement la nourriture, mais aussi les emballages, les huiles, les bacs à graisse, etc. 

Dans cette optique, il est primordial de contrôler ses déchets, en installant une poubelle dans son restaurant adaptée au tri sélectif et en choisissant les bons emballages.

poubelle restaurant tri selectif

La réglementation pour les restaurants et la gestion des déchets

En matière de gestion des déchets, c’est la loi biodéchet, entrée en vigueur le 1er janvier 2016 qui a vocation à s’appliquer.

D’après cette loi, transposée à l’article L541-46 du code de l’environnement, les restaurants, produisant plus de 10 tonnes de déchets alimentaires par an (soit environ 150 couverts par jour), doivent recycler leurs déchets.

La loi précise les différents types de déchets : 

  • Alimentaires : ce sont les putrescibles biodégradables ou les solides dissous de la préparation ou des restes de repas.
  • Conditionnement et emballages : dans ce cas, il faudra alors différencier les matériaux. Ensuite, les restaurateurs doivent définir dans quelle poubelle jeter le polystyrène, le carton, etc.
  • Huiles usagées : il s’agit également de mettre en place une poubelle de restaurant spécifique à ces huiles.
  • Résidus des bacs à graisses.

À défaut de respecter la loi, les restaurateurs s’exposent à 75 000 euros d’amende et 2 ans de prison. Pour être en conformité avec la loi, les nouveaux arrivants doivent respecter cette réglementation dès l’ouverture de leur restaurant. Et pour les établissements déjà existants, il s’agit alors d’instaurer plusieurs mesures. Par exemple, installer une poubelle dans la cuisine du restaurant, utiliser des couverts recyclables ou réutilisables, etc.

La bonne poubelle dans son restaurant ou l’absence de déchets : les solutions pour une meilleure gestion

Avoir un restaurant zéro déchet est l’objectif de tous les restaurateurs. Pour y parvenir, voici quelques pistes.

1. Recycler les déchets dans la bonne poubelle pour son restaurant

Où jeter le carton ? Où jeter le polystyrène ? Telles sont les questions que doivent se poser les professionnels avant de choisir la poubelle de leur restaurant. Celle-ci doit alors faciliter le tri pour le recyclage ultérieur. Les déchets alimentaires sont ainsi regroupés. De même que les emballages en plastique ou en carton. Ces derniers pourront ensuite être transformés et retrouver une seconde vie.

Le recyclable dans le restaurant est donc la première étape indispensable pour être conforme à la réglementation française.

2. Choisir le bon emballage

Que ce soit pour les plats à emporter ou l’approvisionnement, les emballages sont nombreux au sein du restaurant. Et cela produit des déchets supplémentaires. Alors pour être respectueux de l’environnement, il s’agit de choisir les bons emballages. Par exemple, en carton ou en bois pour le recyclage. Il est aussi possible de privilégier des fournisseurs qui livrent en bacs réutilisables. Ces derniers permettent de maintenir la bonne conservation des aliments à la fois pour le stockage et le transport et ils ne produisent pas de déchet ! Si vos fournisseurs ne livrent pas encore en bacs réutilisables, n’hésitez pas à le leur suggérer.

À ce titre, Pandobac propose la location de bacs de transport réutilisables, ce qui leur permettra alors de réduire les frais d’investissement et de bénéficier d’une solution clé en main.

valorisation des biodechets au restaurant

3. Revaloriser les biodéchets

Entre les restes des clients et le surplus, les déchets alimentaires de restauration sont les plus nombreux. Mais plutôt que de perdre ces ressources, il est primordial de revaloriser les biodéchets. Ils sont alors transformés en engrais naturel pour la production d’autres matières premières. Là encore, c’est le tri au sein de restaurant qui permettra cette revalorisation. Plusieurs organismes prévoient la collecte de biodéchets, comme Les Alchimistes par exemple.

4. Bannir le jetable

Bien évidemment, il faudra aussi limiter tous les récipients et couverts jetables. Outre les couverts et plats réutilisables, il existe aussi des pailles réutilisables. Par ailleurs, d’autres solutions alternatives sont en chemin. Par exemple, l’entreprise Koovee propose des couverts comestibles.

 

Pour être conforme à la réglementation française et agir en faveur de la planète, il est possible de mettre en place plusieurs actions au niveau de son restaurant. Et pour aller plus loin, n’hésitez pas à discuter avec vos fournisseurs, notamment au sujet des bacs de transport réutilisable.

Partagez cet article

D'AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.