Aller au contenu
restauration responsable et vaisselle reutilisable
Pandobac

Pandobac

Solution Logistique Zéro Déchet

Comment préparer l’interdiction des emballages jetables pour la restauration sur place ?

Avec la loi anti gaspillage pour une économie circulaire, la transition écologique est en marche. Et cela implique plusieurs obligations pour les restaurants. Et pour cause, cette loi prévoit l’interdiction des emballages jetables pour la restauration sur place. Les établissements doivent alors se préparer pour respecter les différentes normes imposées par le législateur. Comment faire ? Découvrez les réponses dans cet article.

L’interdiction des emballages jetables pour la restauration sur place

La  loi anti-gaspillage pour une économie circulaire du 10 février 2020 bouleverse le monde de la restauration. Depuis le 1er janvier 2021, les couverts en plastique, les pailles et les gobelets devaient être bannis des restaurants et des cuisines. En 2023, ce sont tous les emballages jetables qui seront interdits au sein des restaurants pour la restauration sur place. Les établissements devront alors fournir à leurs clients de la vaisselle réutilisable.

Et cette mesure ne concerne pas seulement les emballages en plastique. Qu’ils soient en pulpe ou en carton, recyclables ou compostables, ils devront être éliminés des restaurants pour la restauration sur place.

L’objectif de cette réforme s’explique par les dégâts environnementaux causés par les contenants alimentaires. En effet, le secteur de la restauration rapide est responsable à lui seul de 180 tonnes d’emballages perdus. Autant de déchets qui restent dans la nature et détruisent la planète à petit feu.

Impact des emballages jetables sur la planète

Ainsi la restauration sur place n’est pas la seule concernée. Progressivement, tous les emballages pour plats à emporter devront aussi se tourner vers des solutions plus écologiques.

Alors pour agir de manière plus responsable et faire face à l’interdiction des emballages jetables, les professionnels doivent se préparer.

La préparation à travers la mise en place d’un diagnostic

La première chose à faire avant de vous lancer dans le changement total de vos emballages jetables de restauration rapide est de réaliser un diagnostic de votre fonctionnement actuel :

  • Quelle est la quantité d’emballage de restauration sur place que vous utilisez ?
  • Quels sont les menus proposés ? Quelle quantité ? Quelle taille ?
  • Quel est le type de clients ? Habitués ou ponctuels ?

La réponse à toutes ces questions vous permettra alors de trouver des alternatives adéquates pour votre restauration sur place et d’anticiper les changements à effectuer pour des emballages de vente à emporter écologiques. Ces solutions doivent être personnalisées, que votre restaurant soit bio, fast-food, végétarien, etc.

La recherche de solutions alternatives

Face à l’interdiction d’emballage jetable en restauration sur place, les professionnels n’ont d’autres choix que de se tourner vers des alternatives réutilisables, plus respectueuses de la planète.

Les restaurateurs pourront alors choisir des couverts et des récipients dans des matériaux réutilisables comme le bois, le verre, l’inox, ou encore le plastique. Les possibilités sont multiples et Pandobac vous accompagne dans pour faire les meilleurs choix !

emballage jetable en restauration

Et pour la livraison de repas, optez pour des emballages de restauration rapide recyclables.

Au-delà des contraintes réglementaires, il est possible d’aller plus loin en devenant un restaurant écoresponsable.

Par exemple, proposer une alimentation durable à ses clients, orienter ses fournisseurs vers des bacs en plastique réutilisables, mettre en place un circuit court, etc.

La logistique pour les emballages

L’interdiction des emballages jetables pour la restauration sur place pose aussi plusieurs problèmes de logistique.

Le nettoyage

Avec les emballages réutilisables, les restaurants sont confrontés à une contrainte supplémentaire : le nettoyage. Cette activité peut être internalisée ou bien externalisée à un tiers qui se chargera de récupérer les contenants, les laver et les remettre à disposition. Le choix d’avoir recours à un tiers est guidé par plusieurs facteurs : les quantités de contenants à laver, la capacité de lavage des restaurants, le coût et l’impact sur le stock de contenants.

Pour envisager cette problématique, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert. Justement, Pandobac vous apporte tous les conseils nécessaires pour simplifier votre transition du jetable au réutilisable. 

Le suivi des contenants

Dans le cas d’un lavage de contenants externalisé, ou dans le cas de réseaux de restaurants qui mutualisent le lavage, il est essentiel de pouvoir gérer les stocks de contenants pour assurer une qualité de service. C’est là qu’une solution de suivi des contenants entre en jeu. Pandobac propose ainsi une solution de traçabilité et vous accompagne dans sa mise en place.

Partagez cet article

D'AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.